Histoire

Trela s’est installée depuis l’été 2017 dans un ancien café sur deux niveaux, inondé de lumière avec vue sur la mer, près du port de Tinos en Grèce (Cyclades). ).

Trela est une création originale de Carol Guinebert, une Française installée depuis cinq ans dans le petit village de Smardakito, et qui partage son temps entre Paris et Tinos. Fondatrice d’une agence de communication interactive, spécialisée dans la réalisation de plateformes digitales pour les institutions culturelles, et collectionneuse d’art et d’antiquités depuis toujours, elle a souhaité concilier ses passions avec Trela, « a kind of store with old and new stuff ».

Trela propose une subtile sélection d’objets anciens et de design contemporain, qui racontent la France et la Grèce, d’hier et d’aujourd’hui, trait d’union entre les deux pays (art de la table, mobilier, éclairage, céramiques, objets déco, …).

Contemporain : des luminaires édités par The Gentle Factory, duo de designers franco-grecs, des lampes de Kalou Dubus ou de Pierre-Marie Couturier, des meubles et luminaires en carton recyclé de Papercuts, des céramiques de Katerina Latoufi, de Delta Kappa Design ou du studio grec 3 Some Ceramics, les créations vintage en papier recyclé d’Aris Sotiriou, mais aussi des créateurs français ayant un ancrage sur l’île de Tinos tels que Nathalie Borst, Gilles & Catherine Gautry ou encore Sabrina Binda…

Ancien : un bureau de la poste grecque des années 30, des jarres du XIXème siècle, des tableaux de la même époque, d’anciennes cartes postales de Tinos à faire revivre, des tapis anciens de la région de Kozani, des tables de taverne typiques, des meubles reflétant l’artisanat grec restaurés par Carol elle-même dans un atelier dédié sur le port, …

Trela, c’est aussi une collaboration exclusive avec Manuela Bonnet du studio de création God Save the Screen dans le cadre de sa ligne inspirée par Tinos. Cette collection très graphique imaginée à quatre mains se décline sous forme de bougies, de tee-shirts, de coussins, de sacs de plage et bientôt de vaisselle en faïence.

TRELA, c’est une sélection inattendue, éclectique, accessible, d’objets indémodables, chinés au gré des pérégrinations. Un point commun entre tous : la beauté, l’émotion.

Trela, c’est un pont entre l’éphémère et le souvenir, la fragilité de la vie et la force de histoire, le passé et les projets, la nostalgie et le rêve.

Trela, ce n’est pas seulement une boutique, c’est également une galerie qui présente des artistes grecs ou français, des créateurs confirmés ou en devenir.

Trela, c’est un lieu où les gens s’arrêtent, flânent, rêvent, feuillettent un livre sur la Grèce d’hier, admirent une photo d’aujourd’hui, se rencontrent, échangent…

Trela, cela veut dire « Folie » en grec. La folie d’une française amoureuse de Tinos qui a choisi d’y acheter une maison, d’y vivre en partie, et de rendre à Tinos le bonheur qu’elle y a trouvé.

Trela, c’est ce bonheur qu’elle nous donne !